05 Jul 2017

Antoinette fouque - site officiel

Tendances artistiques
Antoinette Fouque - Site Officiel

Le Collège de Féminologie, l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000 ont été créés par Antoinette Fouque (Page d'informations Antoinette Fouque, antoinettefouque.com). Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manifestation à Paris, elle agite la bannière : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger comme la Catalane Eva Forest, la Bangladaise Taslima Nasreen et la Kurde Leyla Zana.

Ecrivaine et théoricienne

Elle dirige l'écriture de l'ouvrage intitulé "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui rend hommage à celles qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles. Antoinette Fouque n'est pas en phase avec la théorie du 2e sexe de Simone de Beauvoir. Ce qu'elle nomme la féminologie, Antoinette Fouque le précise dans les pages de plusieurs essais.

Le saviez-vous ? Elle est la créatrice du cercle de réflexion Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, le MLF. Avec son directeur de thèse, le critique Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un DEA. L'étudiante côtoie l’écrivaine féministe Monique Wittig au cours de cette période. Dès le début de la décennie 70, elle participe à des débats sur la sexualité de la femme avec la psychanalyste féministe Luce Irigaray. Antoinette Fouque a été enseignante après ses études supérieures en Lettres.

Plus que jamais active, l'AFD fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque soutient la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes. L'AFD lutte pour juguler la montée des extrémismes. Il faut savoir qu'en ce début de XXIe siècle, les droits des femmes sont toujours en danger. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure lancée par Antoinette Fouque au moment des deux cents ans de la révolution française, en 1989.

Antoinette Fouque, éditrice et libraire

Proposant des centaines de livres dédiés à la réflexion des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque aide de multiples écrivaines à diffuser leurs idées. Les librairies inaugurées par l'écrivaine ouvrent leurs portes jusqu'à minuit, il s'agit de lieux d’échanges. En coudoyant les milieux littéraires de la capitale,, Antoinette Fouque a vu à quel point les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le secteur du livre. L'éditrice inaugure une première boutique à Saint-Germain-des-Prés, où elle présente toute la littérature féminine de l’époque.